Crédit d'impôt 2018

Nouvelle mesure du gouvernement : le CITE va être recentré dès 2018. Une mesure qui concerne notamment les menuiseries puisque ces dernières s'inscrivent dans le projet de la transition énergétique pour les habitations. Mais alors qu'est ce qui change et comment cela va-t-il se dérouler ? Le point avec Freddy Bernard et K-Line vos spécialistes menuiseries.

Le CITE : définition et explication

Le Crédit d'Impôt pour la Transition Énergétique (CITE) est un crédit d'impôt sur le revenu qui est proposé et attribué aux personnes souhaitant œuvrer pour la qualité environnementale de leur logement. Moins de pertes de chaleur et d'énergies, une habitation plus saine et moins énergivore : voilà l'objectif principal de ce crédit d'impôt.

Il est accordé à tout le monde c'est-à-dire autant aux locataires qu'aux propriétaires ou aux habitants à titre gratuit d'un logement principal.

Ce qui a changé depuis la réforme du gouvernement

Depuis 2017, le gouvernement a émis le souhait de recentrer le CITE pour se concentrer sur certaines applications. Les dépenses engagées éligibles ont donc été modifiées et donc le CITE a changé notamment en ce qui concerne les menuiseries.

Les changements en 2017

  • CITE de 30% jusqu’au 31 décembre 2017.
  • Il est maintenu, dans les conditions et les produits actuels.
  • Le CITE s’applique pour les devis signés avec versement d’un acompte avant le 1er janvier 2018 (auplus tard le 31 décembre 2017).

Les travaux devront être réalisés avant le 31 décembre 2018.

Les changements pour 2018

  • CITE de 15% jusqu’au 30 juin 2018.
  • Il concerne uniquement le remplacement de fenêtres simple vitrage par des fenêtres double vitrage.
  • Le CITE s’applique pour les devis signés avec un versement d’un acompte avant le 1er juillet 2018 (au plus tard le 30 juin 2018).

Les travaux devront être réalisés avant le 31 décembre 2018.

  • Les portes d’entrée et les volets isolants sont exclus du CITE à compter du 1er janvier 2018.
  • Le taux réduit de 5,5 % de TVA est maintenu sans discontinuité pour les travaux portant sur la pose, l’installation et l’entretien des parois vitrées, volets isolants et portes d’entrée (voir conditions dans le PDF)